Made in Japan

25 août 2005

Les salles d'arcade, haut lieu d'échanges culturels

04_arcade4

Effectivement, on trouve depuis fort longtemps dans ces lieux obscurs, un coin "affrontements" où les bornes sont reliées par deux. En ce moment les titres privilégiés pour ces affrontements sont Virtua Fighters 4 Evolution et Mobile Suit Z Gundam AEUG VS Titans, mais on compte également des jeux de mah-jong ou de cartes magnétiques dans la pure tradition nipponne, et depuis l'avènement de Street Fighter II il y a 15 ans, le rituel n'a guère changé. On met sa pièce de 100 yens, et après avoir choisi un combattant, le jeu peut commencer. Malgré la proximité, de 1 à 2 mètres à peine, l'adversaire humain est souvent quelqu'un que l'on ne connaît pas : on se bat sans un mot, et en cas de victoire on continue de jouer sans aucun changement, le perdant déboursera quant à lui 100 yens de plus pour continuer. La plupart des parties se déroulent ici sans un échange verbal car les jeux de combats n'existent que dans le but d'une opposition virtuelle et n'ont aucune raison d'offrir plus. Ne pas adresser la parole à son adversaire est donc devenu une sorte de politesse. Voilà pourquoi on peut entrer dans une salle, faire sa partie contre un inconnu et repartir sans se préoccuper d'une étiquette quelconque. Il existe naturellement quelques dérapages où des nouveaux venus d'autres quartiers viennent se mesurer aux habitués de salles alentours et finissent par déclencher des bagarres, bien réelles celles-ci, mais dans la grande majorité des cas, cela se finit dans le calme le plus serein.

Malgré ces affrontements aphones et la discrétion qui en découle, on pourrait en déduire qu'il est ainsi difficile, voire impossible, de créer toute forme de communauté dans un tel lieu où se croisent pourtant chaque jour des centaines d'habitués. Là encore, les salles nippones ont leur particularité puisqu'elles permettent aux joueurs d'utiliser des cahiers. Le même genre de cahiers que l'on utilise à l'école, posés sur le comptoir de la salle, ou près des jeux de baston. Tout le monde peut le lire, et naturellement y écrire selon son humeur : les joueurs doués pour le dessin y font des illustrations, d'autres encore écrivent ce qu'ils ont fait de leur journée dans un anonymat total, exactement comme dans les forums sur Internet. Dans les salles très fréquentées destinées aux hardcore gamers, on peut même trouver un cahier par jeu, ou encore des cahiers uniquement pour les illustrations ou les histoires.

Cela peut sembler naturellement archaïque pour des Occidentaux, mais ces feuillets sont d'une importance capitale pour créer des échanges. Par exemple, certains joueurs de Tekken ou de Virtua Fighter se réunissent par son biais, s'affrontent pour comparer leurs talents et de ces tournois improvisés naissent parfois des "star players" nationalement reconnus. Certains sont même tellement célèbres qu'ils finissent par rejoindre les rédactions de magazines comme Famitsu pour écrire des conseils techniques sur les jeux de combat. Les grands combattants ont des noms de scène qu'ils utilisent lors des tournois, et les lecteurs de cahiers dans les salles d'arcade peuvent parfois reconnaître un des membres de leur salle.

Chronique par Shundo Kakizaki.
Article publié le 19/03/2004

www.gamekult.com

Posté par Made in Japan à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Harajuku

5589222_a151322d16_m

Harajuku est un quartier de Tokyo, situé sur la partie ouest de la ligne Yamanote entre Shinjuku et Shibuya.
Je vous rappel que ce quartier est fréquenté par beaucoup de jeunes qui se rassemblent le week end pour faire du Cosplay (Cf article "Tokyo Street). On y trouve pas mal de boutiques de goodies kawaii et de costumes.
Je vous ouvre une petite galerie sur les étranges personnages que l'on peut y trouver ^^

Posté par Made in Japan à 11:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 août 2005

Report Mucc (09/08/2005 à la loco)

Bon alors, mes impressions :

dscf00065J'ai été assé surpris, je m'attendais à un peu plus de monde, je suis arrivé 4 heures à l'avances devant la loco et il y avait au max une trentaine de personnes.
Je décide donc de massoir avec mon pote adrien de paris dans la file d'attente et de fixer la petite horloge en face de moi ^^
Heureusement on a eu le droit à un peu d'animation à l'exterrieur avec les gens du staff qui nous prenait en video et en photo. Enfin le meilleur, c'est l'arrivée de Yukke par la porte proncipale juste devant nos yeux qui commence a grimper sur la barriere XD (instant memorable).

dscf00092A 19 Heures nous pouvons enfin rentrer. L'interrieur de la loco a été réaménager rien que pour le concert mais la salle reste tout de même petite.
J'en profite pour acheter poster et T-Shirt. Je laisse tombé l'album d'homura Uta qui sortira en france le 10 octobre, ayant déja l'album Jap. Du coup j'ai du laissé tombé les dédicasses à la fin destinnée seulement a ceux qui ont pu l'acheter.
Je me place environ au 2eme rang à droite histoire de bien être en face de Miya (mon préféré).

img_43061il est 20 heure et le groupe rentre enfin en scene toujours pied nu avec la musique d'intro de Homura Uta.
A ce moment là j'ai commencé à sortir mon appareil à photo mais le vigile ma surpris et m'a fait tout éfaccer. Je décide ensuite de me mettre un peu à l'écart des premiers rang histoire de pas rentrer dans la zone pogo qui me saoulait trop.Dailleur ce qui ma fait maré c'est un petit jap genre de 12 ans qui samusait a pousser tous les gens histoire de foutre plus la merde XD. 5 Rang derriere j'ai alors une vue impeque et l'espace autour de moi me permet de bien bouger sans géner personne. Je décide alors de resortir l'appareil photo mais la le vigile me le confisque XD du coup j'ai laissé tombé. Mon regard est porté essentiellement sur Miya (le guitariste) et Tatsurô. Le groupe était vachement présent sur scène, le son impécable. Tatsurô a reussir a dire "BONJOUR" et "Vive la France" après j'ai rien compris. Un gros blanc c'est installé a un moment et ne trouvant plus ses mots il a dit "OK" du coup tout le monde c'est mis à Gueuler !
Pendant le concert un médiator et genre 3,4 baguettes du batteur ont volé.
Enfin bref un concert de folie !!!! Miya ma trop impressionné lorsque j'étais bien devant leurs mimic sont exelentes !!! J'aime trop !!! Bref j'en peu plus je veus un autre concert de MUCC !

img_43201

LA CONFERENCE DE PRESSE C'est dans le couloir de l'entrée de la Locomotive que se tient la conférence de presse de MUCC. Ils sont tous alignés devant un parterre de journalistes tous prêts à dégainer les questions. Voici un résumé de ce que l'on a pu apprendre.

Déjà, si nous avons des personnes à remercier de la venue en France de MUCC, c'est bien le label français Soundlicious qui a fait le premier pas pour démarcher le groupe au Japon et de faire d'un rêve, une réalité. Le quatuor jouait en Europe pour la première fois. Ils sont également très heureux de l'intérêt que leur porte la France pour eux. Bien entendu, leur carrière principale est pour le Japon mais ils sont prêts à s'investir ailleurs, si on les demande.

Quand on leur parle de leur style, ils parlent de Shock rock mais pour eux, les étiquettes ne veulent rien dire et c'est une pure invention marketing. Ils ont commencé par le visual mais ne le renie par pour autant même s'ils ont changé. Leur producteur les classe dans le shock rock alors pourquoi pas !? En tout cas, leur prochain album sera différent des précédents et le dernier maxi single n'est qu'un exemple des directions qu'ils prendront.
On leur demande aussi ce qu'ils pensent des fans européens qui, malgré la barrière de la langue, chantent leurs chansons. Tatsurou répond qu'il espère que les gens ne se trompent pas en chantant.

Ils ne sont arrivés en France que la veille du concert au soir mais ils ont déjà eu le temps de se promener et YUKKE nous raconte une anecdote, d'un air amusé : il se promenait près de la salle de concert quand un grand mec baraqué lui demande s'il veut entrer dans un sex shop !? Le pauvre lui a répondu qu'il n'avait pas du tout envie de tenter l'expérience. Pour Miya, voir l'Arc de Triomphe en sortant du métro l'a émerveillé. Plus simplement, Tatsurou a été surpris en allumant la télé de tomber sur un épisode de Full metal alchemist... Enfin, ils nous racontent qu'ils sont allés à la nuit tombante, se promener dans les environs et comme une carte postale grandeur nature, des musiciens gratouillaient leurs guitares sur les marches du Sacré Cœur. Ils se sont fait de jolis souvenirs à Paris mais il semble aussi que Miya ait découvert la "déspé" et qu'ils fassent tous un "régime" de kebabs. Satochi répétant plusieurs fois que ce qu'il a préféré ce sont les : SUSHI, SASHIMI, TENPURA (d'un resto du coin). Pour finir, Tatsurou déclare avoir écrit une chanson pendant son séjour et qu'elle sera sur le prochain album ! C'est bien Paris, n'est-ce pas ?!


INTERVIEW DE MUCC

La rencontre se tient dans la cours fleurie de l'hôtel où séjourne MUCC. Le groupe enchaîne les interviews mais ils semblent reposés et de bonne humeur.

Bonjour, nous travaillons pour JaME et nous sommes très contents de vous interviewer aujourd'hui.

(Ils répondent en cœur, bonjour en français)

Tout d'abord, nous aimerions savoir dans quel état d'esprit vous étiez avant de venir en Europe ?

Miya : Nous nous sommes simplement dit : Advienne que pourra !

Un petit bilan ?

Miya : Et bien, après ces trois concerts, je suis tombé amoureux de l'Europe.

Parlons du Wacken O.A. C'est la 1ère fois que vous vous produisez dans un festival européen de cette envergure, comment avez-vous appréhendé cela ?

Miya : Comme il y avait de grands groupes reconnus, ça nous a mis un peu la pression. On s'est dit qu'il fallait qu'on assure ! On a vraiment essayé de faire de notre mieux et nous avons réussi à atteindre notre but.

Ca vous motive pour revenir en Europe.

Miya : Oui, on a envie de revenir mais cette fois, on veut faire encore plus de concerts dans plus de pays, une "vraie" tournée en quelque sorte ! Mais même si on ne m'invite pas, je reviens ! (rires)

Au Japon, vous faites beaucoup de "live houses" mais des salles plus importantes comme le Budokan ne vous intéressent pas ?

Miya : On aime les deux. Les petites salles de concerts, c'est le côté "éclate" tandis que les grandes, c'est quelque chose de différent.

Au niveau de la préparation ?

Miya : En fait, c'est plus une question de visibilité. Il y a des émotions, des choses qu'on veut transmettre mais qui ne se voient pas forcément de la même manière en fonction de la taille de la salle. On s'arrange pour que dans une grande salle on puisse transmettre ce qu'on a envie, même aux gens qui sont au fond.

Qu'avez-vous fait ces deux derniers mois ?

Miya : Ces deux derniers mois… Au mois de juin, nous avons composé nos nouveaux morceaux et nous avons passé le mois de juillet en studio d'enregistrement.

Les enregistrements sont-ils terminés ?

Miya : Nous les avons interrompus pour venir en Europe mais nous les reprendrons en revenant.

Est-ce que vous pouvez nous parler un peu de ce nouvel album ?

Miya : (petite vérification auprès de leur manager assistant) Il sort en octobre et il sera très différent, ce sera encore une nouvelle facette de MUCC que vous allez découvrir.

Hier au concert, vous avez joué un nouveau titre, sera-t-il sur l'album ?

Miya : Oui, oui bien sûr !

Et quel est son titre ?

Tatsurou : Aaah, non je ne peux pas le dire car je n'y ai pas encore donné de titre ! (rires)

Quel est le processus de création des chansons ?

Tatsurou : On commence simplement par la musique et ensuite on écrit les paroles.

Certains de vos albums sortent en France (Homura Uta) et en Allemagne (Kuchiki no tou), peut-on espérer une sortie simultanée des futurs albums au Japon et en Europe ?

Miya : Si ça arrive, nous serons super contents.

Nous aussi !!! (éclat de rire général)

Tatsurou : Comment il faut faire pour que ça ce fasse ?

La traductrice lui répond que ce sont les labels qui en discutent.

Tatsurou : Ah ! Ce sont des discussions entre adultes ! (tout le monde rit encore)

Depuis le début de votre carrière, vous n'avez sorti qu'un seul DVD live, pensez-vous en éditer un nouveau prochainement ?

Miya : Le dernier DVD live commence à dater donc nous aimerions en sortir un qui soit plus d'actualité.

Certains groupes n'aiment pas les DVD lives et vous ?

Miya : Nous aimons ça.

Sur ce DVD, le concert n'est pas complet, comment avez-vous retenu les chansons finales ?

Miya (qui jette un œil sur YUKKE) : Il y a eu des "crashes" pendant le concert. Des problèmes avec la basse par exemple.

Ca ne m'a pas choqué en tout cas ! (Dixit Sxl qui était à ce fameux concert au NK bay hall).
(Le groupe est très surpris et semble content, voire amusé, de savoir qu'il y avait des fans étrangers ce soir-là)

Hier, vous avez mentionné à la conférence de presse, des noms de groupes occidentaux que aimaient bien mais quels sont-ils en au Japon.

Tatsurou : Buck-Tick
YUKKE : Anzen Chitai, c'est un vieux groupe.

Tatsurou, on vous a aperçu entre autre au last live de Fatima, était-ce bien vous ?

Tatsurou : A l'O-EAST ?

Oui, oui c'est bien là !

Tatsurou : Oui, c'était moi, je suis un ami du bassiste (Lay), on a fait un copy band cette année de Buck-Tick ensemble.

Si vous n'aviez pas été musiciens, que feriez-vous en ce moment ?

Tatsurou : Mendiant !!! (gros éclat de rire collectif)

Miya : Ingénieur du son

Yukke : Un fabriquant de natto... (il semble amusé par sa réponse et réfléchit un instant) Un "nattitien" (en anglais dans la réponse) en quelque sorte!? (rire collectif)
(Le natto est un plat japonais très difficile d'accès… il est composé de soja fermenté. C'est gluant avec une forte odeur… ndr.)

Satochi, qui a envie de dire une bêtise : Moi, je serais un athlète olympique ! Un lanceur de marteau (et il joint le geste à la parole, imitant le lancé de marteau).

Vous ne faisiez pas du hand ball au lycée ?

Satochi : Non, je faisais du basket. (puis il a envie de dire une autre bêtise) Et j'adore le surf aussi !!! (il joint de nouveau les gestes à la parole en faisant l'idiot) Je suis un professionnel !!! (éclats de rire).

Que ferez-vous dans 10 ans.

Ils répondent ensemble : Musiciens !

Ca fera donc environ 10 albums de plus !

Tatsurou : Oooh, non. Je préfère ne pas y penser tout de suite. (rires)

Question plus personnelle mais qui intéresse sûrement bon nombre de vos fans féminines, quel est votre type de filles ?

Tatsurou semble très embarrassé : Mmmmmh, c'est difficile comme question... (il réfléchit encore un peu puis on nous dit que ça fait partie des questions auxquelles ils n'ont pas le droit de répondre).

Alors, ils peuvent au moins nous dire ce qu'ils aiment manger ?

(Le groupe éclate de rire)

Tatsurou : La nourriture française est bien meilleure qu'en Allemagne.

Miya : La nourriture japonaise me manque alors c'est qu'elle doit être la meilleure.

YUKKE : J'adore les frites qui vont avec les kebabs (depuis qu'ils sont arrivés en France, ils ne mangent que des kebabs ndr).

Il y a des kebabs au Japon maintenant, depuis deux ou trois ans

YUKKE : Oui mais ils ne sont pas vraiment bons (les autres acquiescent)

Satochi se redresse et sort machinalement : SUSHI !! SASHIMI !! TEMPURA !! (il donne la même réponse que le jour précédent à la conférence de presse) J'adore les tempuras (crevettes ou légumes frits) mais j'ai du mal à digérer les matières grasses alors qu'ici, avec des légumes, ça passe.

Avez-vous un message pour vos fans et pour ceux qui n'ont pas pu venir ?

Tatsurou : La prochaine fois… Venez ! Quand doit-on venir pour que les gens viennent ?

N'importe quand, mais pas en juillet ni en août…

Miya : La prochaine fois qu'on reviendra et bien, venez vous éclater !

YUKKE : Désolés d'être venus pendant la période des vacances et la prochaine fois, on essayera de venir à un moment où tout le monde pourra se déplacer pour nous voir.

Satochi : J'ai hâte de revenir, je ne sais pas combien de personnes peuvent venir en plus mais si on peut jouer dans une salle un peu plus grande, on serait super contents. J'ai hâte d'avance.

Merci beaucoup et bonne fin de séjour en France !

Nous avons droit à un "Merci" en choeur, très bien prononcé !


Questions : Sxl et Tanja
Traductrice : Sae (Soundlicious)
Merci à MUCC, le staff japonais, Soundlicious, no sphere et au gentil gérant de l'hôtel !

(source : http://www.jmusiceuropa.com/fr/jamefiles/jamefiles.php?id=178)

Posté par Made in Japan à 19:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 juillet 2005

Boutique : cospa

cospa1

www.cospa.com est un site japonais de vente par correspondance. Vous y trouverez des déguisements basés sur le cosplay, ainsi que de nombreux goodies et t-shirt d'animés et de jeuxvideos.
Il est impossible de faire une commande hors Japon.
Les déguisements de chez Cospa sont fait à la main et sont de très bonne qualitée d'où les prix parfois assé cher.

Posté par Made in Japan à 14:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Mucc billet

Me voici enfin en possession du fameux billet pour mucc à la loco.

mucc_billet

Posté par Made in Japan à 11:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


20 juillet 2005

Mai Hime

mai22

Nom : Mai Hime / My Hime / Dancing Princess
Genre : Humour / Drame / Amours-Amitié / Magical Girls / Fantastique / Action
Année de diffusion : 2004-2005
Chaîne : TV Tokyo
Nombre d'épisodes : 26 épisodes de 24 minutes

Auteur : Hajime Yatate
Studio : Sunrise
Réalisateur : Masakazu Ohara
Scénariste : Yoshino Hiroyuki, Kimura Noboru
Directeur Artistique : Shinji Takasuka
Character design, directeur d'animation : Hirokazu Hisayuki
Musique : Yuki Kajiura

L'animé est centré sur le destin de Tokiha Mai, une jeune fille de 15 ans qui vient d'être transférée, avec son frère Takumi, dans l'académie Fuuka.
Leurs aventures commencent sur le ferry qui les emmène vers Fuuka, ils y rencontrent trois personnes qui sont aussi dans cette académie : Tate, (le pervers) sa "soeur" Shiho (qui n'est pas sa soeur en réalité) et Mikoto qu'ils sauvent de la noyade.
Tout se passait bien jusqu'à ce qu'une mystérieuse fille attaque le bateau pour trouver Mikoto !
Un combat éclate alors entre les deux filles qui nous montrent leurs pouvoirs .. ce qui amena à la destruction du ferry entraînant Mai et Mikoto au fond de la mer ..
On les retrouve alors toutes les deux dans le parc de l'académie Fuuka devant les autres étudiants hébahis !

Source : www.maihime.fr

Voici un très bon dossier à lire à tout prix si vous etes interressé par l'animé :

http://zak.mon-blog.org/index.php/2005/07/12/33807-mai-hime

Posté par Made in Japan à 16:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 juillet 2005

Conduire au japon

conduire_au_japonConduire Au Japon

Conduire au Japon est délicat.
Les routes sont très étroites et encombrées et les panneaux de signalisation sont difficiles à comprendre.
La location de voitures est courante et vous pourrez facilement louer une voiture ou un camion si vous avez votre permis de conduire internationnal, mais nous vous conseillons de vous familiariser avec les habitutes du pays avant de prendre la route.
Il serait bon de demander à un ami japonais de rester avec vous jusqu'a ce que vous sachiez vous
déplacer seul.Les panneaux de signalisation sont nombreux, mais ceux donnant des renseignements son presque tous en japonais.
Au Japon, on roule à gauche comme en Grande Bretagne et dans certain pays.
Les voitures japonaises ont le volant à droite.
Nous vous conseillons de rester sur les grandes artères.
Les rues secondaires sont étroites et beaucoup sont à sens unique(Ippotsuko).
Les embouteillages sont fréquents au Japon, particulièrement aux heures de pointes le matin et l'après midi en ville, et sur les autoroutes le Samedi et Dimanche.
Nombreux motos, scooters et vélo circulent sur la route et en plus, beaucoup de conducteurs manquent de précaution.
Quand vous conduisez une voiture, faites très attention aux deux roues aussi bien qu'aux piétons.
La police installe souvent des zones de contrôle de vitesse appelées Nézumi-Tori ou littéralement attrape-souris.
La limite de vitesse est de 40 km/h en ville mais peu de conducteurs la respectent!.
La conduite sous l'inflence de l'alcool est très sévèrement punie au Japon.
Si l'alcotest est positif il s'ensuit un retrait du permis de conduire.
Les arrets pour vérifications à l'alcotest sont fréquents.
En cas de d'accident ou de panne sur l'autoroute, vous pouvez appeler les dépanneurs en vous servant des téléphones prévus à cet éffet.
La JAF(Japan Automobile Fédération), équivalent à Europe Assistance vous aidera en cas de panne.
Les conducteurs japonais ne sont pas très courtois, en particulier pour ce qui est de jeter les ordures par la fenêtre!.
La marque en forme de feuille verte et jaune collé sur l'arriére de la voiture signifie que le conducteur vient d'obtenir sont permis, tandis que la marque de la feuille rouge et brune signifie que le conduvteur est une personne âgée.
En ville, faire attention aux piétons qui débouchent brusquements des petites rues.
Les contractuelles se déplacent dans de petites voitures de police à la recherche des stationnements illégaux!.
Quand elles trouvent une voiture mal garée, elles donnent un ticket et marquent l'emplacement de la voiture d'un trait de craie fixé au bout d'un long bâton.
Pour vous stationner dans un parking près de l'aéroport, la gare ou le centre commercial, vous prenez un ticket à l'entrée et payez le montant calculé à la sortie.
Quant au parking libre service qu'on trouve partout dans la ville, une fois garée sur place, la voiture est bloquée.
Vous pouvez sortir votre voiture en payant à la machine.

Texte de Vie Au Japon Vol 12

Posté par Made in Japan à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2005

Mucc

021Voilà, je viens d'apprendre que Mucc est de passage à Paris le 9 Août pour sa tournée en Europe.
Alors RDV à la Locomotive le 9 Août, je vous y attendrais ^^

Petit Rapel : Mucc est un groupe de visual kei composé de 4 membres :
- Miya à la guitare
- Satochi à la batterie
- Yukke à la basse
- Tatsurou au chant

Ils se distingues par leurs maquillage et vêtements plutot sombres ainsi que leurs univers morbide.
Niveau musicalité, Mucc fait dans la déprime ;Tanto calme, tanto agressif, Mucc tend vers le metal.

Discographie :

Antique - 25/12/1999
Tsuuzetsu - 07/01/2001
Aishuu - 25/12/2001
Homura Uta - 06/09/2002
Zekuu - 03/09/2003
Kuchiki no tou - 01/09/2004
Live at Roppongi - 26/01/2005

Posté par Made in Japan à 16:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

09 juin 2005

Japanese Toilet

Aujourd'hui nous allons parler WC.

En effet les toilettes à la japonaises sont très sofistiquées, et très confortables. Désormais on peut peut boir son café au toilettes tout en ayant l'impression d'être assis dans son fauteuil préféré. On prendrait presque goût à allé aux toilettes, vous vous imaginez !!!! Il faut dire que le nombre de d'heures, de jours, de semaines, de mois ou encore d'années passées au toilettes pendant toute une vie est concidérable ; alors autant passer ce temps à bouquiner confortablement aux toilettes xD


Les toilettes japonaises (toire ou o-tearai) :

Les toilettes publics au Japon sont très répendus. Elles sont gratuites et très propre.
Pour des questions d'hygiène, vous aurez le droit d'enfiler de petits chaussons avant de vous installer sur votre trône.

Les toilettes à la japonaises ressemblent aux toilettes Turc, c'est à dire avec un jet d'eau, ce qui vous dispense l'utilisation de papier toilette.
Le tableau de bord situé à coté des toilettes modernent vous permettra d'ajuster la puissance du jet.

looVous n'aurez qu'à appuyer sur un bouton pour que le bruit d'une chutte d'eau masque tout vos petits bruits suspcts. Ce système est plus souvent répendu devant les toilettes des femmes.
Ce système aurait été mis en place pour que les femmes ne tirent pas la chasse d'eau plusieurs fois pour masquer les bruits et que les notes d'eau ne deviennent pas énorme.

Toilettes japonaise traditionnels

jpnlowtoilet1

Toilettes Japonaise modernes

japan_toilet2

voici un site qui vous explique le fonctionnement des toilettes traditionelles.
http://www.asahi-net.or.jp/~AD8Y-HYS/movie.htm

Posté par Made in Japan à 15:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Le jeu qui sauva Square

Pour la petite note, final fantasy a été le jeu qui a fait décollé squaresoft. Déja 15 ans que squaresoft fait dans les final fantasy et c'est toujours le RPG le plus populaire même si au japon la série des Draque (Dragon Quest) fait fureur.

C'est en 1986 que l'entreprise Square LTD doit faire face à de nombreux problèmes financier.
Mais Hironobu Sakaguchi le directeur du développement et du planning ne veut pas baisser les bras et décide de faire un dernier jeu pour la firme.
C'est alors que naît le fabuleux final fantasy I (enfin Fabuleux à l'époque xD)
Il faus noté qu'à l'époque Dragon Quest fait déja fureur. Sakaguchi va donc s'inspirer de ce RPG pour faire son univers chevaleresque.

ff1_1

Et c'est le 19 décembre 1987, que final fantasy I voit le jour au pays du soleil levant ! Et là c'est reparti, le jeu fait fureur et Square sort de ses difficultées financières. Le deuxieme Final fantasy est donc en préparation l'année après la sortie du I. Cet opus fera encore plus fureur.
C'est en 1990 que les Etats Unis peuvent enfin acceuillir final fantasy I

En 1991 c'est l'arrivée de la Super Nintendo au japon et là Squaresoft s'empare de la bête pour nous pondre Final Fantasy IV. En novembre de cette année c'est au tour des Américains de découvrir final fantasy IV qui portera le nom de Final Fantasy II ( le II et le III Jap nétant pas sorti aux états Unis).
Le 6 Décembre 1992, c'est Final FAntasy V qui sort et dont l'arrivée de Yoshinori Kitase va permettre à la série de continuer dans le futur (c'est le réalisateur ^^).
Et là en 1994, le plus grand RPG de tous les temps sort : FINAL FANTASY VI !!!! qui sera le 3ème aux états Unis (soft sorti sur Super Famicom).
Nous arrivons à la seconde Etape de Square, l'époque où Squaresoft romp avec Nintendo pour s'installer chez Sony. C'est le 31 Janvier 1997 que sort Final Fantasy VII. Là c'est le CHOC pour le monde entier, enfin toute l'europe va pouvoir bénéficier de cet opus !
11 Février 1999 c'est au tour de Final Fantasy VIII qui sera diffusé partout dans le monde aussi mais avec 1 an et demi de délai entre la sortie Jap et européenne !
vortal_pic_22355

Ensuite c'est au tour de Final Fantasy IX de sortir en 2000, excusez moi je n'est plus la date précise en tête.
ainsi que final fantasy X, X-2 étant la suite de final fantasy X mais en incarnant les héroines de FF X.
Enfin FF XI vois le jour au japon et aux états unis sur PS2 et sur PC puis arrive en Europe ( c'est le seul opus Online).

gameplay_img05b

Et nous attendons toujours Final Fantasy XII ainsi que la sortie du film Final Fantasy VII advent Children prévu pour le 14 septembre au Japon sur UMD et DVD. Ah oui j'oubliais aussi sur téléphone céllulaire au japon est prévu un jeu avec les héros de final fantasy.

Posté par Made in Japan à 14:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]